Skip Ribbon Commands
Skip to main content

LA MÉDIATION POUR DES PLAINTES DU PUBLIC


Q. Que se passe-t-il si le plaignant ne souhaite pas participer à la médiation au cours du règlement des plaintes dans le cadre des services à la clientèle (RPSC) ou du règlement à l'amiable?
R. Le programme de médiation est une démarche volontaire qui nécessite le consentement du plaignant et l'agent de police en cause. Si l'une ou l'autre des parties ou les deux parties refusent la médiation, on procèdera au processus de RPSC ou à une enquête.

Q. Comment la médiation peut-elle aider à régler une plainte? 
A. La médiation peut en effet faciliter le repérage des facteurs à l'origine de la plainte. Très souvent, les problèmes découlant d'interactions entre la police et les citoyens sont le fruit d'une méprise, d'un manque de communication ou de discernement, ou d'un comportement inapproprié. Les deux parties peuvent parvenir à se réconcilier si elles s'écoutent, échangent leur point de vue en règlent les problèmes.